Kinésithérapie et maladie de Parkinson : danser

Il a été prouvé à maintes reprises que l'activité physique est la clé d'un mode de vie sain. Cela s’applique aussi aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Associés aux médicaments, des exercices réguliers peuvent aider à améliorer les symptômes moteurs et non moteurs. Il est conseillé de commencer à travailler avec un kinésithérapeute spécialisé dans la prise en charge de la maladie de Parkinson peu après le diagnostic. Avec le thérapeute, le patient peut mettre au point une série d’exercices adaptés à ses besoins et à sa vie quotidienne avec la maladie de Parkinson. L’un des objectifs de la kinésithérapie est de favoriser l’activité physique afin de ralentir la progression de la maladie.

La danse est une des activités qui permet d’améliorer la condition physique, la coordination des mouvements et l'équilibre. Le partenariat entre le patient et le thérapeute est très importante. En communiquant ouvertement avec le patient au sujet de sa vie quotidienne et des défis rencontrés, le thérapeute crée une chorégraphie personnalisée et basée sur des techniques ayant fait leurs preuves. Mariella Graziano est kinésithérapeute et travaille depuis 30 avec des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Dans la vidéo ci-dessous, elle montre une chorégraphie créée dans ce cadre et donne quelques conseils et astuces !

Pour plus d’informations sur l’activité physique et la maladie de Parkinson, consultez notre fiche d’information sur le sujet, en français et en allemand.