Si vous acceptez de participer à cette collection, vous serez amené à:

  • Visiter un neurologue;
  • Effectuer des tests neuropsychologiques et un examen neurologique (y compris questionnaires et déclarations): Nous examinons le déroulement de vos mouvements de façon détaillée et nous testons votre attention, mémoire, vision, langage et odorat. Pour nous, votre qualité de vie constitue également un facteur déterminant. C’est la raison pour laquelle nous vous posons des questions sur votre humeur, vos habitudes quotidiennes, votre sommeil ainsi que votre histoire médicale. Il n’est pas nécessaire de se préparer aux tests. Vous ne verrez pas le temps passer lors de ces deux à quatre heures. Nous avons pris soin de concevoir des scéances diversifiées en intégrant des pauses café.
  • Donner du sang: Lors de votre premier jour d’examens à l’hôpital, nous voudrions prélever quelques tubes de sang. A partir de ce sang, nous analyserons le matériel génétique, notamment l’ADN, ainsi que la transcription du matériel génétique, appelé ARN. Des analyses de laboratoire classiques comme le cholestérol sont également possibles.
  • Donner de l’urine: Lors de votre première visite à l’hôpital, nous vous prions de nous laisser un échantillon de vos urines. Nos chercheurs examineront de manière détaillée les métabolites contenus dans vos urines en les comparant entre patients et personnes contrôles.
  • Donner de la salive: Nous vous demandons de nous donner une petite quantité de votre salive au premier rendez-vous afin d’en extraire des molécules susceptibles de contenir des biomarqueurs.
  • Autoriser l’accès à vos données médicales

Selon votre état de santé et les tests complémentaires qui pourraient s’avérer nécessaires pour votre prise en charge, vous pourrez également contribuer à la collecte supplémentaire des échantillons suivants, uniquement si vous acceptez:

  • Biopsie de peau: Nous voudrions prélever un petit échantillon de votre peau à l’aide d’une microbiopsie. Sous anesthésie locale une petite partie superficielle de votre peau sera retirée. Il n’en restera qu’une petite plaie, comme une écorchure, qui guérira complètement au bout de quelques jours. A partir des cellules de votre peau, nous pourrons préparer une culture de cellules nerveuses. Ces dernières s’apprêtent particulièrement bien à la recherche, parce qu’elles constituent un bon modèle pour la maladie de Parkinson. Sur elles, nous pouvons examiner l’influence des facteurs de risque génétiques.
  • Selles: A l’intérieur de notre intestin on trouve plus de mille sortes de bactéries avec un poids total d’environ 1,5 kilogrammes. Une partie de ces bactéries en est excrétée chaque jour. Nous examinons si les types de bactéries diffèrent entre patients et sujets contrôles, afin de tester l’hypothèes selon laquelle la composition des bactéries intestinales peut avoir une influence sur le développement de la maladie de Parkinson. Pour cela, une analyse génétique est réalisée sur les prélèvements de selles, afin d’identifier les différents types de bactéries.
  • Biopsie supplémentaire de tissu colorectal (seulement si une colonoscopie est nécessaire pour raison médicale)
  • Liquide céphalorachidien: Dans certains cas, selon le désir du participant du liquide céphalorachidien peut être donné. Nos chercheurs procèdent à une analyse détaillée du liquide céphalo-rachidien sur la présence de métabolites en comparant celui des patients à celui des sujets contôles. Comme ce liquide est en contact avec le cerveau, une telle analyse peut mener à des conclusions sur des modifications métaboliques au niveau du cerveau.
  • Imagerie détaillée du cerveau : Dans le cadre de l’étude Parkinson, nous évaluons des images du cerveau (scans) existantes, réalisées à des fins diagnostiques.

La participation à l'étude se focalise uniquement sur la recherche et non sur votre traitement. Bien entendu, aucun médicament ne sera prescrit ni proposé et nous ne modifierons pas la thérapie de votre médecin traitant. Pour cette raison la participation à notre recherche ne présente aucun risque d'effets secondaires.

Si vous êtes hospitalisé, vos échantillons seront collectés pour des raisons médicales, tel que le diagnostic. Quand cela s’avère possible, les échantillons pour la collection seront prélevés en même temps que les échantillons prélevés en routine médicale. Si vous acceptez de participer, vos échantillons seront collectés et stockés à l’IBBL (Integrated BioBank of Luxembourg).

Serai-je contacté pour fournir d’autres informations?

Comme de nouvelles découvertes scientifiques sont constamment réalisées, il peut être important de rassembler des informations supplémentaires sur la santé ou le style de vie des participants, alors qu’elles n’avaient pas été considérées comme importantes lorsque la collection a été conçue. Un scénario possible, par exemple, pourrait être qu’une étude indépendante suppose qu’une certaine modification génétique est uniquement associée à un risque plus important, si la personne a un certain comportement (par exemple, la consommation de café). Si l’on peut alors connaître la quantité de café que les participants de l’étude ont consommée (via par exemple une enquête par un portail internet), les échantillons pourraient être comparés sur la base du comportement « consommateur de café » pour déterminer l’existence ou l’absence de lien. Si vous êtes d’accord, nous aimerions vous contacter par e-mail pour de nouvelles questions scientifiques, mais jamais plus souvent que tous les 6 mois.